Je ne fais pas un classement du 1er au 10ème mais je décris mes 10 plus belles émotions en vins rouges.  Il s’agit d’un avis complètement subjectif mais qui a le mérite d’être indépendant. Vive les (bons) vignerons et les (bons) cavistes ! Un grand merci à Valérie Patarin de la cave des Rochers à Angoulême pour ses précieux conseils et avis pendant toutes ces années.

  1. Le meilleur rapport qualité prix. Clos Siguier 2008 AOC Cahors de Gilles Bley (6-8 euros) Contact : 05 65 36 91 05. Vin disponible aux Caves Augé à Paris. Si vous ne le trouvez pas dans ce millésime pas de blocage toutes les années sont bonnes lorsque l’on ne connaît pas le vigneron. Pour la prochaine bouteille vous serez plus exigeant.
  1. La plus grosse surprise. Domaine des Roches Neuves 2010 AOC Saumur Champigny de Thierry Germain (8-12 euros). Vin assez facile à trouver: Lafayette Gourmet, de nombreux cavistes indépendants et même caviste « le petit Sarkozy »
  1. L’Afrique du Sud en toute simplicité. Big Easy 2008 de Ernie Els Wine Afrique du Sud (8-15 euros). Vin introuvable en France mais on peut le commander depuis le Luxembourg avec seulement 18 euros de frais de port. J’ai passé dernièrement une commande de 12 bouteilles, ils sont très sérieux et la livraison était bien emballée: info@ernieelswines.com
  1. Le magicien du Merlot. Château de Bellevue AOC Lussac Saint-Emilion de André Chatenoud (12-18 euros)
  1. La référence de l’apéro « cochonnaille » mais pas seulement. Morgon « Côte de py » 2008 de AOC Morgon de Jean Foillard (12-18 euros). Vin assez facile à trouver : de nombreux cavistes indépendants. Si vous ne le trouvez pas dans ce millésime pas de blocage toutes les années sont bonnes lorsque l’on ne connaît pas le vigneron. Pour la prochaine bouteille vous serez plus exigeant.
  1. Un magicien du terroir. Château Mirebeau 2005 AOC Pessac Léognan de Cyril Dubrey (15-20 euros). Pas facile de s’en procurer chez les cavistes. Reste d’aller aux Salons des vignerons indépendants.
  1. La référence, le repère chic et pas (trop) cher. Domaine Montcalmes AOC Coteaux du Languedoc De Frédéric Pourtalier (18-20 euros). Vin assez facile à trouver chez de nombreux cavistes indépendants.
  1. La valeur sûre. Crozes Hermitage 2008 AOC Crozes Hermitage d’Alain Gralliot (18-20 euros). Vin assez facile à trouver chez de nombreux cavistes indépendants. Son fils Maxime Graillot fait aussi du vin (cuvée équinoxe et Equis)
  1. Le parfait équilibre entre force, finesse et longueur en bouche. Marsannay « Champs Perdrix » 2007 AOC Marsannay de Huguenot père & fils (20-30 euros) Pas facile de s’en procurer chez les cavistes. Moi je l’ai acheté à la cave « Coté Cépages » rue Legendre à Paris 17ème 9. Le parfait équilibre entre force, finesse et longueur en bouche. AOC Marsannay « Champs Perdrix » de Huguenot père et fils (20-30 euros). Pas facile de s’en procurer chez les cavistes. Moi je l’ai acheté à la cave « Coté Cépages » rue Legendre à Paris 17ème.
  1. Tout simplement fabuleux. AOC Gevrey Chambertin de chez Trapet (30-35 euros). Pour les amateurs avertis. Moi ce serait les yeux fermés.