Beaujolais-Descombe Blanc 2013

On ne pense pas assez au Beaujolais blanc et pourtant, cette appellation a tout pour nous séduire : du mono cépage (100% Chardonnay), de belles acidités en bouche et bon rapport qualité-prix. Alors, quand vous en voyez à la carte d’un restaurant il ne faut pas hésiter. Ce soir-là nous avons pu déguster 2 beaujolais blancs.

D’abord un verre de chez G. Descombes sur le millésime 2013. G. Descombes est un vigneron ayant une belle réputation pour ses rouges que l’on trouve souvent à la table de nombreux restaurants. « Il exploite aujourd’hui à peu près quinze hectares de vignes sur les crus de Morgon, Brouilly, Régnié et Chiroubles qu’il cultive en agriculture biologique. Les vins sont vinifiés dans un esprit nature avec des quantités infimes de soufre. » (source ici). Verdict: un vin riche, plein peut être un peu court mais vraiment je vous mets au défi de ne pas penser à la Bourgogne.

Ensuite, un verre  de chez J-C LAPALU sur le millésime 2014. LAPALU est un vigneron incontournable et j’espère que vous aurez l’occasion de goûter au moins un fois ses vins. « 100% Chardonnay issus de sols granitiques, légèrement sableux, au pied de la montagne Brouilly. Culture sans engrais chimiques, ni désherbants, vignes labourées. Faibles rendements afin de concentrer au mieux le fruit et la matière. Vendanges manuelles, raisins triés, vinification en cuves et petit passage en fût. » (source ici). Verdict: bien qu’il y ait toujours cette sensation d’acidité/minéralité, le vin de chez LAPALU m’a paru aussi riche et entier que celui de DESCOMBES mais c’est comme s’il était plus long, plus complexe….

Toujours bien reçu aux Fines Gueules avec des plats francs et bien dosés.

43 Rue Croix des Petits Champs de la Vrillière Paris
Téléphone :01 42 61 35 41