L’appellation Cabardès est située au nord de Carcassonne dans les contreforts du Massif Central. Le petit plus, c’est que les vignes de cette appellation bénéficient d’une exposition plein sud avec un climat méditerranéen. Le petit moins, c’est une appellation sur une frontière entre deux grandes AOC incontournables: la fin du vignoble Bordelais et le début des terres du Languedoc.

Ça se ressent sur les cépages autorisés dans l’appellation: on trouve ici du Syrah, du Merlot, du Cabernet-Sauvignon, de la Grenache, du Cabernet-Franc. Bref, un peu de tout.

Ça se ressent aussi sur les sols. On trouve des sols de limons calcaires à avéolines qui ont comme particularité d’avoir de faibles réserves en eau et donc les vieilles vignes sont profondément enracinées. Ce type de sol convient parfaitement aux cépages méditerranéens. Mais, on trouve aussi des sols composés de bancs épais de calcaire et de Marne ayant des réserves en eau plus importantes mais qui peuvent se dessécher fortement durant l’été. Ce type de sol correspond davantage aux cépages du Bordelais et donc à des vins d’assemblage et si possible élevés en barrique.

Ce n’est pas simple d’habiter sur une frontière, certains vignerons seraient tentés de faire un vin de type Bordelais et d’autres plutôt de faire des vins qui ressemblent au Languedoc. Alors la question à laquelle il faut répondre lorsqu’on déguste un vin de cette appellation : Le vigneron est-il inspiré par Bordeaux ou bien par le Languedoc ?

IMG_4743

Domaine de Cazaban, les petites rangées

Après avoir découvert ce vin il y a quelques années grâce à l’immense talent que possède Valérie Patarin de la cave des rochers (voir mon post précédent ici), j’avais gardé dans la cave 2 bouteilles d’un autre vin fait par ce domaine. Ici c’est un assemblage 50% Syrah, 25% Merlot, 25% Cabernet Sauvignon. Autant dire que ce vin respecte sa frontière. Verdict : C’est impressionnant comme ce vin a un nez de Bordeaux mais, en bouche il a la belle amplitude de la Syrah. Il reste assez court mais avec une belle astringence et des tannins bien présents. Mais, pour ma part, je considère avec surprise que le côté bordelais l’emporte. 

http://www.domainedecazaban.com

Maison Ventenac

Des vins envoyés par l’agence qui représente cette maison pour avoir un avis. J’ai pu aussi tester les blanc qui n’ont pas ma préférence.

20150808_095249979_iOS

Assemblage Cabernet Franc et Syrah, un nez assez simple et agréable puis en dégustant il dévoile un parcours plus corsé et vif. Une belle amplitude en bouche mais il conserve un style bordelais selon moi peut-être en plus costaud.

20150726_120914915_iOS

Dans le verre une couleur sombre et un nez bien poivré et fort en alcool. On sait déjà qu’on est sur un vin dense et puissant. En bouche, c’est d’abord assez accessible puis il garde sa puissance pour la fin. Je peux comprendre que Parker récompense ce vin car il plaira sans aucun doute à ceux qui aiment que les vins aient du corps et de la puissance. On est dans la puissance des vins du Languedoc. Ce n’est pas trop mon style.

http://www.vignoblesalainmaurel.net

DSC_0054 1

Reçu par l’agence qui représente ce domaine. Nez intense légèrement épicé qui pique un peu les narines, mais c’est pas désagréable. Couleur sombre parcours en bouche assez puissant. Au goût, ce vin prend tout le palais avec une forte amertume en fin de bouche. Je pense qu’il est idéal pour les fromages plutôt que sur les plats. Je trouve que le côté Languedoc l’emporte sans être mon style.

http://www.lorgeril.com/1-32888-Chateau-de-Pennautier.php?connect=ok