Le Domaine BERTAGNA est l’autre maison que j’avais découverte lors des Grands Jours de Bourgogne l’année dernière. 

Au sein de l’AOC Vougeot, les 1er crus ne représentent que 11 hectares sur les 67 Hectares de l’appellation. Les vins blancs sont assez rares. Autant dire qu’il y a quelque chose d’exceptionnel à en déguster.

Verdict: Le nez est assez fermé. Comme si le boire maintenant était trop tôt. On sent toute l’énergie qu’il contient mais, pour l’instant « le frein est serré » pour trouver une image simple. En bouche c’est vraiment très vif et intense,  minéral mais légèrement gras. Avec la remontée en température, il conserve cette identité. En cherchant dans mes livres, j’ai compris que cette identité provient du sol. Dans cette partie de l’AOC, le terroir est composé d’argile et de gravier.

Si vous avez la chance d’avoir quelques bouteilles de ce vin (veinard !), attendez encore un peu avant de le boire.

Je dois cependant reconnaitre que ce jour-là ce vin sur mon amuse-bouche assez iodé, était un bonheur d’intensité.

DSC_0346

 

« Dejabu » au restaurant le Chef Coq (ici) entouré de Chevaliers et de gentes dames qui chantent leur amour des vins de Bourgogne.

http://www.domainebertagna.com