A la Margueritte verre de vin rouge

Devant moi trois verres de vins avec des nuances de rouges bien différentes.

Toujours les mêmes questions : Quels cépages ? Quelle région ? Quel millésime (pour les meilleurs) ? et pour moi ce soir là toujours la même réponse:  A côté de la plaque.

De gauche à droite :

Corton Renarde « Grand Cru » de chez Maillard père et fils: Nez absolument superbe, parcours en bouche tout en simplicité mais assez nerveux avec une petite amertume moins douce en fin de parcours. J’avais reconnu le cépage (pinot noir) mais pour moi c’était un Gevrey Chambertin.

La Pascole 2008 de chez Bruno Duchêne : la révélation de cette dégustation, à l’aveugle j’étais certain que cette couleur sombre et ce goût léger en bouche m’orientaient vers un vin du beaujolais. Un Morgon, un Julienas etc.. en plus, il y avait une sensation de macération carbonique. Et bien, mon seul bon point était la vinification. Pour le reste j’avais (encore une fois) tout faux.

Coccigrue : peu de souvenirs de ce vin. De mémoire j’avais tenté de le situer en Côte du Rhône, autant dire que j’étais à côté de la plaque puisqu’on est dans le Languedoc en AOC Saint Chinian.

 

http://domainemaillard.chez.com/french/renardesfr.html

http://www.larvf.com/,yannick-pelletier,10673,2005538.asp

http://www.vinscheznous.com/vin-bio-naturel/69-pascole.html