IMG_2468

Condrieu 2010 Domaine Georges Vernay « Les Terrasses de l’Empire »

Vous imaginez bien qu’un diner comme celui-là est vraiment exceptionnel. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur chaque plat, sur le sommelier (Gaylord Robert). J’ai tenté de faire une synthèse de tout ça dans un article des cahiers européen de l’imaginaire qui avait pour thème « Manger ensemble » (ici).

Ce Condrieu n’était pas ma 1ère expérience j’avais déjà bu un Condrieu sur le bord de la Seine à Paris (ici).  Au 1er verre on est plutôt réticent à cette amertume en fin de bouche tellement particulière qu’elle peut faire penser à un médicament contre la toux.

Au 2ème verre, on constate que le vin se pose délicatement sur chaque plat sans en balayer toutes les saveurs. Il joue bien son rôle dans la symphonie d’un 3 étoiles michelin. Un rôle discret, délicat. En réalité le Condrieu est un chat qui arrive sans bruits et se frotte délicatement à votre mollet sans pour autant vous empêcher de finir votre lecture.

 http://www.domaine-georges-vernay.fr/les-vins

http://www.alain-passard.com

https://twitter.com/arpegelive