IMAG0301

Belle sélection de bouteilles

Nouvelle adresse avec un chef (Yannick Lahopgnou) qui a fait ses armes au Japon (OSAKA? à moins que ce soit TOKYO ?). Bref, je ne retrouve pas sur le net de traces de son passage dans un restaurant étoilé, mais en même temps je ne lis pas le japonais :).

Ce diner aura eu deux mérites:

Le 1er c’est de comprendre ce que je n’aime pas dans le saumon Gravad Lax: avoir un goût trop sucré en bouche.

Selon moi, le chef a hésité entre un plat sucré ou acide, on retrouve donc 2 saveurs (le piquant du cumbava et le sucré de son sabayon) dans l’assiette et on est un peu perdu. Sur ce plat, Yannick Lahopgnou semble encore en décalage horaire avec OSAKA (ou TOKYO ?) mais tout cela va se mettre en place j’en suis sûr.

Le 2ème mérite c’est que j’ai enfin compris comment marier un plat légèrement épicé (curcuma) avec un vin rouge de Bourgogne: il faut le boire jeune. J’ai choisi le Givry 1er cru servi au verre à 10 euros (Aïe ce prix me pique les yeux). De ma 1ère gorgée je n’ai retenu qu’une forte amertume en fin de bouche alors qu’avec ma volaille légèrement épicée, j’ai vraiment adoré l’équilibre. L’amertume sur le palais avait disparu et j’avais quand même un vin solide pour accompagner mon plat. Givry tu as tout compris !

http://www.sarrazin-michel-et-fils.fr

Déjà bu avec une volaille au curcuma: mélange idéal !

https://www.facebook.com/pages/Zebulon-Palais-Royal/1571901286380203