Avec ce vin de chez Marcel DEISS on est dans ce qu’il peut se faire de mieux en France. Alors verdict, ça donne quoi la complexité à la française dans l’assemblage de ce vin blanc ?

C’est d’abord très accessible gentil ouvert. Au nez on sent ce côté sucré dense chargé de saveurs. Dans le verre le nez parait plus épais plus dense comme si pour le faire tourner, il fallait mettre plus de force.

Ensuite, c’est assez impressionnant de se rendre compte qu’il y a une autre étape, le côté chargé de sucre était un masque pour nous faire venir, une sorte d’appât. En bouche, on trouve finalement le classique grand écart entre de la richesse gustative du début et une incroyable acidité en fin de parcours en bouche.

Oui mais, voilà je dois reconnaitre que je n’ai pas aimé ce vin. Trop facile, trop gentil. Ce vin de Marcel DEISS manquait de nervosité. Aucune émotion ne m’a emporté en le dégustant.

Dejabu avec:

salade de haricots verts et foie gras de canard.

http://www.marceldeiss.com/fr/