La Syrah du nord

Après mon expérience incroyable à Garance sur une large palette de l’appellation Saint Joseph (voir mon post précédent ici) je dois avouer qu’il est difficile de ne pas tester un Saint Joseph si je le trouve à la carte. Justement, par le plus grand des hasard, @Rocca, j’ai choisi une bouteille de Saint Joseph rouge. Il y avait aussi un Crozes Hermitage de chez Laurent Combier (déjà testé  et post en préparation).

Mais, j’ai préféré rester sur mon idée de départ et poursuivre mon aventure au pays du « Saint JO ».

Il semblerait que ce soit plutôt un vin du nord de l’appellation (fiche technique ici) car c’est un assemblage (100% Syrah) de raisins des trois villages suivants : Chavanay, Saint-Pierre-de Boeuf et Ardoix et… un peu d’achat de raisins (???? où ????)

François Villard - copie

Cartographie des vignes de François Villard pour son vin « poivre et sol »

Les vignes du nord de l’appellation reçoivent une influence continentale avec plus de pluie et un vent froid (la bise).  Pour approfondir ce point voir mon post précédent sur ma dégustation en Saint Joseph (ici). Mais, ce vigneron dont je connais une de ses cuvées (Le Gallet Blanc déjà bu ici) est un magicien.  Verdict: j’ai beaucoup aimé cette quille, il y avait selon moi une grande maitrise et beaucoup de finesse. Le côté fort en alcool et surtout l’amertume (je parle de ce côté âpre qu’il y a lorsque l’on croque une feuille de salade de roquette) des Saint Joseph du nord que j’ai pu déguster, n’étaient pas présent.

http://www.domainevillard.com

Déjabu avec :

 Boeuf+pâtes+harissa (bien fait)

http://www.rocaparis.com

http://lefooding.com/fr/restaurants/restaurant-roca-paris