WP_20140903_15_02_40_Pro

2ème essai d’un vin de la coopérative SYLLA et là je rentre dans le vif du sujet: les vins rouges du Lubéron. 

J’arrive avec beaucoup d‘à priori sur ces vins rouges exposés 300 jours par an au soleil comme ce JANSIAC (70% syrah 30%Greanche). Ils risquent d’être lourds, charpentés, épais, puissant en alcool…. Et bien, OUI C’EST EXACTEMENT CA. Il n’y a rien à faire. La finesse ? oui… mais elle n’est pas tout à fait la même qu’en Bourgogne…

Bon je dois reconnaître que découvrir un vin du Lubéron dans sa région de production: quel bonheur! 

Verdict: d’abord ne laissez pas trop trainer votre pif dans le verre, il risque d’être assommé par les vapeurs d’épices et d’alcool. Pourtant, j’avais pris la précaution de l’ouvrir 1h avant. Ensuite…..on s’y fait très bien à ce vin costeaud!! il est bien équilibré même s’il occupe tout l’espace dans le palais à chaque gorgée (15% d’alcool). Mais, il y a de la matière voire de la mâche (comme dirait Denis DURANTOU). L’astringence n’est pas trop prononcée. Très agréable. Au 2ème verre on parle un peu « avé l’axsent du coing« .

Le jour d’après, c’est assez bizarre, il m’a semblé plus fin, le nez s’était assagi et en bouche, il avait conservé sa nervosité.

Déjàbu avec:

Des Tomates Farcies (euh… on sent pas trop les tomates quand même).

http://www.sylla.fr/fr/1.cfm?p=21-accueil-sylla-grands-vins-cotes-luberon-ventoux-vallee-rhone