Ce vin m’a été offert par l’agence qui représente l’AOC les Beaux de Provence. Il est arrivé par la poste. C’est d’ailleurs assez incroyable comme moment: recevoir du vin pour donner son avis. Quel joie!

Verdict: la 1ère gorgée était prodigieuse: puissante, équilibrée, avec beaucoup de matières… mais la touche finale était un peu amère et on sentait trop l’alcool. Comme si le vin partait en vrille alors qu’il avait fait le plus dur….me séduire.

Vous connaissez sûrement le principe lorsqu’on repeint un appartement: on pose une couche, on laisse reposer plusieurs heures et on remet une couche, ainsi de suite…. Ici c’est exactement ce que j’ai pensé avec ma 1ère gorgée en bouche: il a besoin de temps.

Alors j’ai eu l’idée de le  laisser se reposer…24h (avec un bouchon screwpull).  24H plus tard donc, je le déguste de nouveau: LA C’EST MAGIQUE, tout était parfaitement aligné. J’avais des appuis puissants en bouche, mais je n’étais pas gêné son côté fort en alcool (15%). Alors bien sûr c’est un peu extrême comme démarche. Mais, je pense qu’il faut bien l’ouvrir 2 à 3 heures avant pour qu’il soit plus harmonieux.

Ensuite c’est que du bonheur…

Déjabu avec

D’abord (le 1er soir), spaghettis carbonara (un peu trop fort pour ce plat)

Ensuite (le 2ème soir), Côte d’Agneau et pomme de terre « salardaises » de chez Monsieur PICARD (parfait !)

http://www.lesbauxdeprovence.com/fr/les-vins-des-baux/les-vins-aoc-les-baux-de-provence

http://www.lesvinsdesbaux.com/les-hommes-d’ici/mas-de-la-dame-caroline-missoffe-et-anne-poniatowski/

https://www.facebook.com/masdeladame?ref=mf