Il y a des goûts qui restent. Pour certains c’est une part de brioche passée au grille pain avec du Nutela le matin Pour d’autres, c’est le goût d’une bonne bière bien fraîche en fin de journée comme récompense d’un travail terminé. Pour ma part, il y a un truc que j’aime par dessus tout : c’est un verre de Morgon avec du saucisson sec et du pain. C’est le trio idéal.

Le Morgon est un vin du beaujolais (100% GAMAY) qui est facile à boire, généreux et pourtant vraiment magique. Sur des millésimes de 5 ans, il devient plus complexe et plus soyeux. C’est dans sa jeunesse que je l’apprécie le plus, je trouve que l’addition de quelques tranches de saucissons sec avec du pain frais…c’est le mélange parfait.

Alors, si vous n’avez pas jamais essayé ce mélange attendez les 1ère pluies d’automne, le (triste) changement d’heure d’octobre pour faire cette expérience et vous verrez qu’il y a du bon à rentrer dans l’hiver.

Bien sûr, il y a de nombreux Morgon à essayer mais, si je devais choisir les 3 Morgon à déguster en priorité:

Morgon Lapierre

1. Le Morgon de Marcel Lapierre. A noter qu’il existe en 2 versions: une version classique et une version sans sulfites (12 euros)

Morgon Foillard Côte de py

2. Morgon Foillard Côte de py. En référence à la colline au dessus de Haut-Morgon (20 euros)

Mon cuvée 3,14

3. Si vous êtes habitués à boire du Morgon, alors cassez votre tirelire et tentez ce nectar (40 euros)

 

Morgon Foillard