« C’EST QUOI VOTRE BUDGET ? » la détresse du caviste résumée en une seule question

Le travail d’un caviste est, à mon sens, basé sur une chose essentielle: être pendu aux mots de ceux qui font l’effort de rentrer dans sa boutique, il doit s’appuyer sur ce que ses clients lui disent, l’analyser, afin de proposer du sur-mesure. Si ses clients ne parlent pas, il ne peut rien faire. Malheureusement,  le caviste voit passer tellement de gens « ignorants » du vin avec des questions si déconcertantes……. L’un d’entre eux en fait une page Facebook: « Détresse de caviste » (ici).

Alors, sur cette base, souvent par la lassitude, par paresse ou bien parce qu’il considère que le look du client ne donne pas l’impression d’un grand connaisseur….le caviste baissent les bras et applique des formules standards. La formule la plus utilisée est: « c’est quoi votre budget ? ». Oui c’est plus simple d’avoir directement cette réponse, le caviste économise sa salive et gagne du temps. Et puis, c’est tellement plus simple de classer les vins par prix pour les clients, cela en fait un produit de consommation lisible (Plus c’est cher plus c’est bon).

Oui…. mais voilà, on ne vient pas chez un caviste pour un prix. Pour le prix on va aux supermarchés, les bouteilles y sont rangés à la verticale (ce qui a pour effet de ne plus mettre en contact le vin avec le bouchon de liège, cette perte d’humidité du bouchon le rétrécit et avec le temps, une fine entrée de l’oxygène au contact du vin provoque………..l’oxydation.). En plus, le conseil se résume (pour les meilleurs) en un guide Hachette mis à la disposition des clients.

Spontanément, lorsque le caviste de du Barav’, m’a adressé un « bonjour » franc et direct j’ai beaucoup aimé mais, il aurait dû s’arrêter là ! Ce que j’ai trouvé inexcusable pour ce caviste en particulier: c’est qu’en moins de 2 min, il souhaitait déjà que je réponde à sa question « c’est quoi votre budget ? ».

« C’est quoi votre budget ? » Préparez vous aussi vos phrases types !

1. Bonjour je n’ai pas de budget particulier

2. Je suis à la recherche d’un vin pour manger avec (du boeuf, du poisson, etc…) Attention ici il faut être précis: indiquez toujours la sauce d’accompagnement par exemple pour une salade toujours dire qu’il y aura du vinaigre (balsamique, de vin etc…)

3. J’ai bu ça la dernière fois (montrer la photo sur votre smartphone), vous auriez quelquechose de similaire ? 

Bon au final après avoir échangés sur les vins que j’ai dejabu, il m’a proposé un excellent vin: un vin de Savoie. Je n’y aurai pas pensé car je ne connais pas en rouge. Mais, j’ai fini par faire confiance à son avis très pointu.

Verdict: mais, d’abord de quel Berlioz parlons-nous D’Adrien Berlioz (déjàbu ici) ? et bien non de son cousin Gilles Berlioz.

Quelle belle surprise!! ce vigneron doit être assurément un magicien pour faire danser le cépage Mondeuse c’est un vin facile à boire simple et léger avec de légers tanins sur le parcours en bouche. J’ai adoré. A noté qu’il n’est qu’à 10,5% ce qui n’est pas fréquent.

Dejabu avec de la cochonnaille (un régal). 

http://www.rhonalia.fr/autres-regions/vins-de-savoie/vignerons-de-savoie/gilles-berlioz.html

http://www.larvf.com/,domaine-gilles-berlioz,12670,4350820.asp

http://www.rhonalia.fr/mondeuse-la-deuse-2011-gilles-berlioz.html#.U9P7ihZhMb9