Découvert par hasard au Salon des Vignerons indépendants, à l’ouverture, quelle deception, le vin piquait (vous savez cette sensation d’avoir des fines bulles sur le palais identiques à celles de la Badoit)

Il a fallu attendre que je le carafe et que je le laisse se reposer un peu pour qu’il trouve toute sa puissance et sa robustesse.

Car ce Ladoix est plutot fort et structuré… Mais vraiment bien fait !

Si vous en avez, vous pouvez le carafer.

Déjà bu avec:

Tomates farcies (pas mal)

http://www.domaine-chevalier.fr