JOBLOT ? trop tôt….

Si vous en avez gardez-le. Il y a comme une rupture dans le palais. Au Début c’est incroyable car tous les éléments sont là dans le bon ordre : une couleur classique, un nez présent et qui invite à la dégustation. Ensuite, le vin disparaît assez brutalement et l’on est un peu surpris. Si cela était arrivé sur un vin rouge de Loire, je pourrait le comprendre mais là nous sommes en Givry 1er cru… A essayer de nouveau pour valider ce point. Mais, je pense qu’il faut le garder un petit peu.

plus d’information sur JOBLOT ici