A peine ouvert, un parfum incroyable se dégageait du verre.

Ensuite, il conserve un côté austère et nerveux. Je ne dirai pas qu’il s’agit d’un vin facile à boire, mais la puissance de son goût et la finesse de ses tannins m’impressionnent. C’est un vin devant lequel on ne la ramène pas.

Déjà bu avec

Agneau du Poitou cœur aillé à la tome de brebis, 
Artichauts et jus court au safran restaurant « Les Flots » de LA ROCHELLE

http://www.les-flots.com

http://www.gevrey-chambertin.com/appellations.531.php