Inimitable Bourgogne ! Vive l’Auxey Duresse

Allons droit au but, ce vin est simple dans sa présentation, accessible au goût et si vous le servez frais, il révèlera progressivement une plus grande complexité en bouche lorsque il se réchauffera. Je dois avouer qu’en Bourgogne blanc c’est pas facile de trouver des vins blancs qui ne me plaisent pas. Vraiment je suis toujours autant surpris. J’ai bien sûr des préférences (Puligny Montrachet, Saint Aubin 1er cru en Rémilly, Chablis 1er Cru etc….). Mais, depuis que je déguste des vins blancs de nombreuses régions françaises et provenant de nombreux pays (Italie, Afrique du Sud, Israël, Etats-Unis, Inde, Indonésie, Nouvelle Zélande, Espagne), et bien il y a toujours quelque chose en moins par rapport aux vins blancs de cette région. Quelque chose qui relève de la magie (ou des « climats »). Car c’est à la fois accessible et acide simple et complexe… Bref J’adore.

Verdict: c’est très bon et très bien fait je cherche encore de déguster un Auxey Duresse blanc qui ne soit pas bon….Pour l’instant je ne trouve pas.

http://www.pierre-bouree-fils.com/fr/index.htm

Autre Auxey Duresse dégusté :

Auxey Duresses 2007 Olivier Leflaive°

Auxey Duresses 2007 Comte Armand°

Auxey Duresse 2007 ( Bouchard Ainé et Fils 2#)