J’adore le Riesling ! 

Mon truc, c’est les vins blancs qui arrivent à manier les contraires, les vins blancs qui parviennent à être tendre et nerveux, gourmand et acide….. Et pour cela (après avoir dégusté plus de 200 vins dont pas mal de vins blancs) il y a que le riesling…..

Encore un bel exemple….J’avais vu cette bouteille


au restaurant « Glou » dans Paris. Comme ce restaurant à la bonne idée de faire des vins à emporter…. Je l’embarque pour moins de 15 euros. Ensuite, je le mets immédiatement au frais.

Et j’attends……J’attends une bonne occasion. Un plat que j’imagine se marier parfaitement avec le grand écart possible de ce jus de raisin.

Des Sushis…….. Parfait, on tente. Verdict: Servi trop frais, il faut attendre un peu avant qu’il révèle toute sa beauté. Le nez est légèrement épicé juste assez pour être agréable! Au goût: c’est là que commence le grand écart, en le dégustant j’ai eu parfois l’impression de boire un sauvignon de chez Courtois très sec très droit. Et à d’autres moments pendant la dégustation, je l’ai trouvé tendre et gourmand. L’alcool n’est pas prédominant mais on le sent bien… C’est vraiment mon type de vin…. Simple en approche mais très fin et sans fausses notes!

http://www.weingut-tesch.de/

Dejabu avec:
Des sushis (au top)