Le Sommelier du restaurant F12 parlait un peu le français ce qui donnait de jolies phrases lorsque nous discutions anglais d’un vin français…. J’ai d’abord hésité entre un Riesling autrichien et celui-ci qui vient d’Allemagne.

Verdict: un nez assez classique pour un riesling ample chargé de saveurs mais qui ne pique pas. On sent quand même que l’on est pas tout à fait sur les mêmes appuis qu’un riesling français: c’est plus ferme, plus intense voire un peu amer.

Tout cela va se confirmer au goût: on est bien sûr un Riesling mais il est pas confortable et facile à boire: il reste assez ferme et droit.

Dejabu avec:

Langoustine presque cuite (topissime!) @ http://f12.se/