Vraiment bien le Blanc de Blanc à l’apéro….

On avait le choix entre un rosé de chez Henriot ou un Blanc de blanc de chez Diebolt-Vallois

La chance c’est que comme au restaurant Frenchie, le sommelier nous a fait tester le champagne avant de le commander. Pour moi le rosé de Henriot était pas terrible: une belle couleur mais peu de finesse sur le palais et de grosses bulles m’empêchaient d’avoir accès au vrai goût du vin.

Le blanc de Blanc en revanche fût une belle surprise: fines bulles assez droit avec une amertume maîtrisée. J’ai de suite fait l’association avec le Blanc de Blanc de chez Pierre Calot.. Suis-je enfin prêt pour les reconnaître un Blanc de Blanc à l’aveugle? A suivre….

Déjàbu @ Bistrot F12 (http://f12.se/)

http://www.diebolt-vallois.com/fr/champagne-prestige.htm

Toast au pâté de foie