On est loin du nom inscrit sur cette bouteille…

Au décollage le commandant de bord nous annonce que nous quittons Montréal sous 35° avec un beau soleil et qu’à l’arrivée à Paris il fera 13° avec des nuages bas et de la pluie…. Tout les passagers poussent un grrrr de déprime. Les hommes cherchent leurs chaussettes au fond du sac et les femmes se demandent où elles ont rangé leur pantalon.

Pour ma part j’avais aussi le blues…Après le superbe séjour que l’on venait de passer difficile de revenir dans un pays où l’été n’a pas commencé… Alors pour me remonter le moral, j’ai décidé de goûter le vin rouge proposé avec le plateau repas.

Bon ben j’aurai pas dû…. Comme quoi le mélange Grenache-Merlot ne donne pas toujours de bons résultats. Pourtant, c’est souvent utilisé dans le Languedoc: le côté vraiment fruité et acidulé du cépage grenache peut parfaitement bien s’allier avec la rondeur et le côté soyeux du Merlot.

Mais là, le rendez-vous est loupé, peu d’odeur (mais bon verre en plastique) c’est fort en amertume c’est pimenté sur le palais… Bref, j’aime pas trop…..

http://en.wikipedia.org/wiki/Alexis_Lichine

Déjàbu avec:

Un boeuf en sauce (un peu épicé) et du riz…correct