La catastrophe…..le drame…. comment ce vin peut-il représenter la France ? La faute à ….Q ?

On va pas s’attarder sur ce vin très longtemps car on ne donne pas des coups à un vigneron déjà à terre.

J’étais invité ce soir là (comme tous les autres jours de la semaine d’ailleurs) et on était dans un chalet au milieu de la forêt québécoise pour le week-end. Ambiance très décontracte…..dehors les brochettes étaient sur le barbecue, il faisait pas trop chaud, pas trop froid il y avait bien quelques moustiques pour gâcher un peu l’ambiance…. Pour le reste, que du bon……

Et dans sa cave personnelle, notre hôte choisi ce vin là. Un 1ère côte de Bordeaux….

Voilà ce qui dit la SAQ (seul responsable de la disponibilité d’un vin aussi scandaleux! selon moi)

« Vin de teinte rubis plutôt profond. Nez assez puissant qui dégage des notes de fumée et de sous-bois. Découvrez ce rouge laissant percevoir une acidité rafraîchissante et muni de tannins fermes. En rétro olfaction, il évoque des saveurs de poivre rose et de framboise. Révélant une bouche souple, il est assez soutenu en finale. »

Verdict: Pour la couleur je suis en phase, au nez c’est juste une énorme vapeur d’alcool type vinaigre qui ressort… On sentait rien et j’avais les yeux qui piquaient….Au goût, les tannins sont là c’est vrai, mais c’est bien le problème il n’y a que ça derrière ce n’est qu’un long et difficile parcours en bouche qui vous arrache des bouts de langue au fur et à mesure. Lorsque le vin est arrivé sur la gorge, il est déjà trop tard…..vous ne sentez plus rien, votre visage se crispe et vous cherchez le crachoir…. Allez on oublie vite cet épisode.

Déjà bu avec

Brochettes de saumon et de boeuf (à éviter mieux vaut boire de l’eau).

http://www.saq.com/webapp/wcs/stores/servlet/ProductDisplay?catalogId=10001&storeId=10001&productId=59633&langId=-2&parent_category_rn=&top_category=