De la discretion de la retenue et de la douceur.

J’ai reçu un très bon ami un soir de semaine car il était de passage sur Paris entre deux avions.

Vous savez ce que c’est quand on retrouve un bon ami qu’on à pas vu depuis longtemps, on lui fait un bon petit plat et on l’écoute nous raconter ses dernières aventures (son installation à l’autre bout du monde, la naissance de sa fille, son nouveau boulôt...) Moi j’en profite aussi pour sortir une bonne bouteille de vin.

Vu qu’il était pressé, on s’est commandé des sushis et j’ai ouvert un Puligny Montrachet que m’avait offert un collègue de travail (histoire de compenser le fait que je ne cuisine pas…classique!!!).
Verdict: Superbe nez, belle couleur, au goût c’est très bien construit c’est long c’est fin. Je ne l’ai pas trouvé très nerveux comme vin. Vraiment tout en discrétion en retenue et en douceur. Vraiment une très belle et bonne bouteille.

Quand le vin est bon…on en parle pas trop… on le déguste.

Je trouve que j’en ai dit beaucoup trop déjà…

Déjabu avec:
Sushi de chez sushishop (au top) !

http://www.hachette-vins.com/le-guide-hachette-des-vins/christian-cholet-pelletier-2007-20104365.html