Lorsqu’on arrive au Cheri Bibi dans le 18ème, ce ne peut pas être pour un repas gastro mais plutôt pour un repas à la bonne franquette entre amis. La cuisine y est « familiale » mais sans être de la cuisine « comme à la maison » vous voyez la différence ?

La carte des vins est assez stricte et au milieu il y avait un vin de M. Lapierre alors de suite j’ai pensé à Marcel Lapierre en me disant whaouu! (déjàbu ici) mais non il s’agit de son fils Maxime.

Verdict: On voit de suite que ce vin est « sur le fruit » comme ils disent et je dois dire que ce la correspond bien à l’ambiance du Chéri Bibi. La couleur dans le verre est claire, il a une superbe odeur simple et accessible. La bouteille a été apportée un peu fraîche et donc dans le verre on le trouve léger et facile à boire mais… n’allez pas croire qu’il soit simple que cela. Une fois que le frais disparaît le vin est légèrement plus complexe qu’il n’y paraît. Une belle surprise donc….

Pas d’infos sur le vigneron (autre que celles sur le site de son père) et j’ai trouvé un article bien fait donc je le cite (ici)

Chéri Bibi 15 rue André Del Sarte Paris 18ème.

http://scope.lefigaro.fr/restaurants/restauration/ambiance/l-f899009–cheri-bibi/static/