Rustenberg (Escapade en Afrique du Sud 9#)

Et voici un autre visage de l’Afrique du Sud…. Les 1er immigrants étaient d’origine Hollandaise, ils avaient d’ailleurs crée la C.I.O (plus d’infos sur wiki ici) et pour ceux qui on eu la chance d’aller visiter ce beau (plat) pays…. les immeubles d’Amsterdam notamment sont dans le même style… C’est très agréable comme genre de souvenir lorsque l’on est à plus de 10 0000 km de la Hollande. On retrouve des repères…

Ensuite j’arrive à la salle de dégustation et là j’avoue qu’en Afrique du Sud ils savent mixer tradition et modernité… Tout ce bois tout ce luxe et je vous avoue aussi une bonne climatisation pour qu’on se sente bien pour déguster (aïe aïe… pas très « écolo » tout ça….)

Sauvignon blanc 2010 (7,5€)

Pour moi qui n’aime pas le sauvignon blanc (à part celui de claude courtois dejabu ici) j’ai trouvé cela très bon, très long en bouche il n’était pas seulement sur le fruit avec les notes d’agrumes classiques que l’on connait. Pas ou peu d’amertumes, un peu sucré. Mais il conserve une vrai acidité et du caractère…. Pas mal du tout.

Five Soldiers Chardonnay 2008 (29€):

Le nom vient des 5 arbres qui entoure l’une des parcelle historique de la propriété. Vieilli en barriques françaises pendant 15 mois. Ce qui plaît de suite c’est l’odeur incroyable que ce vin dégage. Ensuite on retrouve les appuis traditionnels des vins blancs utilisant du Chardonnay bien fait mais plus cher… On retrouve cependant les appuis des grands vins blancs de Bourgogne (ce qui est déjà pour moi une bonne référence), je pense à Meursault (en moins « gras »)

RM Nicholson 2009 (8,5€)

Ce vin porte le nom du 1er wine maker du domaine. Il s’agit d’un assemblage qui existe depuis 30 ans ( et oui ils ne rigolent pas en Afrique du sud). Et bien un autre vin rouge intéressant (après Ernie Eels) et cela même si au goût il reste encore un peu vert (il est super jeune).

Stellenbosch John X Merriman 2008 (14,5€):

Il s’agit du nom de l’ancien ministre de l’agriculture d’Afrique du sud (on peut donc en déduire qu’il a beaucoup aidé les propriétaires de ce domaine) en le dégustant je me suis dit « En France aucun vigneron pourrait faire cela: Château Bruno Le Maire » ah ah… MDR…. C’est pas mal mais il faut encore le conserver car au goût il est toujours un peu vert.

Stellenbosch Syrah 2008 (14,5€)

Alors là je dis sans hésiter, de loin mon préféré en vin rouge sur tous ceux goûtés Chez Rustenberg.

Peter Barlow 2006 (30 euros)

Ce vin porte le nom du fondateur du domaine.
Superbe odeur mais ce n’est pas vraiment mon style de vin, cependant très bien fait il faut l’avouer.

Bon ben c’est pas mal du tout ça….

Verdict: faite comme moi achetez Rustenberg Syrah pour épater vos amis et puis que Sauvignon Blanc (unwooded) et le Chardonnay Blanc (wooded)…. En revanche les frais de port…. Aie Aie…. 86 euros mais c’est pas tous les jours qu’on peut boire ce genre de vins….

Jean-Paul

Est-il possible de parler d'un vin bu sans utiliser le jargon technique des "experts" ? Je le pense et c'est pourquoi à chaque fois que je goûte un vin je prends une photo et j'écris un brouillon de l'émotion ressenti sur le vin bu. Puis, je me renseigne sur le vigneron, le cépage, la méthode de vinification etc.... Et enfin j'écris un petit texte. www.dejabu.fr Un vin dégusté = un avis posté

You may also like...

2 Responses

  1. Paul Bergeon dit :

    Ce qui m’intrigue c’est autant de variété de cépages différents qui poussent normalement sous différents climats.

    • dejabu dit :

      En fait, ils ne procèdent pas de la même façon que nous pour la pousse des raisins ils ont le droit d’irriguer leur vignes toute l’année et donc ils ont plusieurs récoltes par an (un truc de fou non ?)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :