A carafer impérativement…. ensuite c’est pas mal surtout le fromage….

Cépages: Merlot 48% et Cabernet Sauvigon 52%  sur des vignes de 20-30 ans. Taille des raisins en guyot double avec ébourgeonnage. Vendanges manuelles avec tri sur table avant et éraflage. Vinification: fermantation en cuves inox thermo-régulées+macération pendant 3 semaines+fermentation malolactique+élevage en barrique neuve  (à 50-80% selon les années) pendant 12 mois avec soutirage+collage au blanc d’oeuf.

J’ai fait deux tests de ce vin de Bordeaux, la 1ère en été avec une bonne viande, la 2ème en hiver avec un bon rosbeef….. J’ai mis longtemps avant d’écrire mon avis sur ce vin car je ne parvenais pas à bien appréhender. Au 1er test, je ne savais pas si c’était moi ou bien l’ambiance (un Margaux au soleil c’est pas le meilleur choix… je vous le déconseille),  mais je n’avais pas vraiment apprécié ce vin. Au 2ème test, ce vin m’a paru d’abord amer au goût et pas très long en bouche. Il m’a fallu le carafer pour enfin découvrir sa vraie valeur….

A l’odeur ce vin ne sent pas trop, mais s’il est carafé c’est un peu mieux sans être grandiose, il sent bon et ne sent pas l’alcool. Le goût du vin était fortement chargé d’amertume et cela rendait le vin désagréable. Le carafage a été un bon moyen de déployer son côté tannique (très agréable) et sa belle longueur en bouche. Il reste à remarquer sa belle vivacité en bouche. Mais, voilà pour les bons côté de ce vin. Moi je dois vous avouer que ce n’est pas vraiment mon type de vin du tout. Il me semble trop chargé, trop charpenté pour mon goût.

Plats choisis:

1er test Côte de boeuf

2ème test Rosbeef

Site du vigneron (ici)