A l’heure de la modialisation, les slovaques sont prêts!

Sec ou moelleux ou vin de table, tout a été une découverte. Au hasard des rencontres, il m’a été offert la possibilité de goûter à un vin slovaque. Pour être franc, nous avons mal choisi notre plat pour accompagner ce vin plein de promesses (pas facile de trouver des informations sur ce vin avant de le gouter!). La fondue de poireaux au St pierre aurait mérité un blanc un peu plus sec pour que les goûts ne soient pas en compétition.
Le moment entre ami était aussi particulier car il venait clôturer une semaine difficile (pour ne pas dire catastrophique). Nos esprits étaient plus à la recherche de repos ou de réconfort que de fêtes et d’excitations.

De notre coté, la prochaine bouteille sera ouverte à l’apéritif ou au dessert. Dans tous les cas, prochaine bouteille il y aura.

Plats choisis:

Fondue de poireaux au St pierre