Un vin pas trop à mon goût !

Depuis mon expérience de dégustation à l’aveugle (ici) je suis toujours enchanté de goûter un vin qui est réalisé par une femme. N’y voyez pas un sentiment sexiste, mais je suis convaincu qu’il existe un palais féminin et un palais masculin qui se base sur des éléments différents. Pour moi, les femmes possèdent une plus grande aptitude à distinguer les fausses notes dans un vin, les écarts dans la répartition des tannins ou de l’alcool.

Ce vin est fait par une femme, gentiment elle le dédicace à son mari qui est apiculteur.

Un peu clair pour un Pic Saint Loup ?  dans le verre, l’odeur est très agréable. Peu tannique alors que les Pic Saint Loup que j’ai pu déguster sont d’habitude, assez tanniques. Un peu long en bouche mais l’alcool laisse une petite amertume sur la fin. J’avoue être assez surpris par ce vin qui n’est pas dans mes standards sur Pic Saint Loup (voir un autre exemple de Pic Saint Loup ici). Je suis scéptique à goûter de nouveau une prochaine fois.

Plats choisis :

Gigot d’agneau et flageolets (pas du tout adapté).