Bof…..Bof…..Bof…….

Pour tout vous dire, je n’étais pas parti pour boire ce vin, au départ, j’avais comme projet de boire une bouteille de Domaine de TERREBRUNE en vin blanc puisque je l’avais déjà bu en rouge. Le caviste m’a dit d’un ton péremptoire: « A votre place je ne prendrai pas ce vin. Le Terrebrune en rouge, c’est exceptionnel, mais en blanc c’est pas ça« .

Alors, après son avis péremptoire il nous conseilla un Chablis avec la phrase parfaite:  » je vous l’ouvre et si vous ne l’aimez pas c’est pas grave« . Voilà le genre de phrase qui donne envie de goûter. Une fois ouvert, je sais pas si c’est l’éducation chrétienne qui m’y a poussé, mais je ne me voyais pas refuser un vin ouvert pour moi (à moins que le vin soit vraiment dégueulasse).

Alors, on l’a bu et je ne suis pas emballé: une petite odeur dans le verre, une belle couleur, une moyenne acidité mais, il reste un goût en bouche un peu amer à la fin de chaque verre. Cela gâche la note finale du goût du vin. Un petit vin quoi. Un peu cher (17 euros) au resto (7 euros de droit de bouchon)

Culture confiture:

(1) tout d’abord à noter ici le terme « vieilles vignes » est mis en avant afin de justifier que ce vin est le pur produit de son terroir (et quel terroir !),

(2) est que le terme « Selection Massale » n’est pas propre à ce vin mais à la méthode utilisée pour la sélection et le choix des raisins, il s’agit d’une sélection naturelle des meilleures graines. Les meilleures graines sont choisies puis utilisées au cours de la nouvelle production. Ici le choix se fait naturellement sans recours à une modification génétique des graines, on choisit juste le top.

Plats choisis:

Filets mignon fumé au bois de hêtre

Andouillette

Mont d’or